Site de l'académie de Versailles

Accueil > Les disciplines > Histoire géographie > Méthodologie en Histoire Géographie

Méthodologie en Histoire Géographie

mardi 23 novembre 2010 par Webmestre

Explication et croquis

1-Définition de l’épreuve

Le candidat répond à des questions portant sur un document. Le sujet est constitué d’un document (texte, carte, image, statistiques,…) et accompagné de questions.

2-Répondre aux questions

La réponse aux questions se fait de manière rédigée, en indiquant le numéro des questions.
La première question est une question de présentation. La réponse doit permettre de mieux expliquer le document en précisant son auteur, sa nature exacte et le thème abordé, la date et le contexte dans lequel il a été écrit.
La réponse aux questions suivantes constitue le développement. Il s’agit de répondre en s’appuyant sur le document et en explicitant les allusions et les sous-entendus. Il faut surtout éviter de paraphraser le document, c’est-à-dire de le répéter sous une autre forme, sans ajouter d’explications.
La dernière question doit permettre d’élargir le sujet. Si ce n’est pas le cas, ne pas oublier de le faire. Cette dernière question peut porter sur l’évolution du problème abordé et sur ses conséquences.

LE CROQUIS DE GEOGRAPHIE

1-Ordonner la légende

- la légende est le mode d’emploi de la carte. Elle doit être réalisée avant le croquis.
- Elle est organisée sous la forme d’un plan en plusieurs thèmes et hiérarchisée. Ces thèmes doivent apparaître clairement pour montrer la problématique dégagée par la carte.
- Elle doit être détaillée, c’est à dire contenir la liste exhaustive des figurés utilisés et des informations précises.

2-Informer le croquis

- Le croquis comporte toujours un titre, une orientation, une échelle
- Les informations indiquées doivent respecter les normes cartographiques (couleurs, taille et forme de la police)

3-Normes à respecter

- La légende est toujours rédigée sur une feuille distincte de la carte
- La légende doit être organisée
- Les noms des mers, océans sont en bleu, majuscule, horizontal
- Les noms des fleuves sont en bleu, majuscule, le long du cours d’eau
- Les noms des Etats sont en noir, majuscule, horizontal
- Les noms des villes sont en noir, minuscule, horizontal (sauf capitales)


Etudes et compositions

L’exercice se compose de deux parties :

1.Le candidat est invité à analyser, y compris de manière critique, l’ensemble documentaire en répondant à des questions. Ces questions, cinq au maximum, portent sur la recherche, la mise en relation, la contextualisation d’informations, sur l’identification de notions majeures ou de thèmes essentiels des documents et sur l’intérêt et les limites de l’ensemble documentaire par rapport au sujet.

2.En se fondant sur ce travail préparatoire, sur les informations extraites des documents et sur ses connaissances personnelles, le candidat rédige une réponse organisée au sujet comprenant une courte introduction, un développement de 2 à 4 parties et une brève conclusion.

LA COMPOSITION

1-Construire la problématique

Il s’agit, à partir des idées précédemment rassemblées, de les regrouper sous une idée centrale, majeure, qui va ensuite servir de fil directeur à la démonstration. Il faut donc faire apparaître l’idée importante qui se cache derrière le libellé de la question. Ce travail de dévoilement est une condition nécessaire à la construction du plan.

2-Construire le plan pour organiser ses connaissances

- Ordonner les connaissances relatives au sujet, afin de construire un cheminement logique et cohérent qui va permettre de répondre à la question principale.
- Eviter les plans passe-partout ou les plans trop compliqués que l’on ne peut étayer.
- Le plan comporte généralement 2 à 3 parties.

3-Rédiger l’introduction

- Présenter le sujet. Sorte de préambule, entrée en matière qui définit les termes du sujet, rappelle le contexte historique et le cadre géographique. Cette présentation a pour but d’accrocher l’attention du lecteur : c’est « introduction » de l’introduction.
- Annonce de la problématique.
- Annonce du plan, qui est le guide de la dissertation.
- Consacrer du temps à la rédaction de l’introduction, en particulier en la rédigeant au brouillon avant de la recopier au propre. Cela permet de vérifier l’orthographe et la syntaxe pour capter ainsi l’attention du lecteur.

4-Rédiger la conclusion

- Résumer très rapidement les grandes parties du développement du devoir.
- Répondre à la problématique définie dans l’introduction. Cela prolonge le résumé de l’analyse précédente et montre que le devoir a bien répondu à la problématique en cernant le sujet.
- Elargir le sujet. La conclusion se termine en ouvrant des perspectives plus larges et en suggérant d’autres pistes pour poursuivre la réflexion ou l’enquête.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Léonard de Vinci (académie de Versailles)
Directeur de publication : Chef d'Etablissement