Site de l'académie de Versailles

Accueil > Les formations > ► 5.2 ULIS > L’ULIS du lycée Léonard de Vinci

L’ULIS du lycée Léonard de Vinci

mercredi 4 juillet 2012 par Webmestre

L’enseignante référente : Mme PIENNE Marlène
L’auxiliaire de vie scolaire (AVS) : Mme BLANCOT Françoise

Ce dispositif accueille depuis la rentrée 2011 des élèves présentant des troubles des fonctions cognitives.
Ceux-ci sont orientés vers le dispositif ULIS par la Commission des Droits et d’Autonomie des Personnes handicapées (CDAPH) qui relève de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, sous l’égide du Conseil Général.
Les élèves inscrits dans le dispositif ULIS effectuent une scolarité qui se déroule sur deux à quatre années, au cours desquelles ils sont, en fonction de leurs capacités et de leur évolution, inclus dans leur classe de référence du CAP dont ils ont choisi la spécialité.
Les élèves de l’ULIS sont inscrits en CAP APR (Agent Polyvalent de Restauration) ou en CAP ATMFC (Agent Technique du Milieu Familial et Collectif).

L’objectif de la formation est de favoriser au maximum l’insertion professionnelle de ces jeunes, en leur permettant d’obtenir soit une validation totale du CAP préparé, soit une certification partielle des compétences liées au référentiel du diplôme, soit une attestation officielle de compétences, reconnue par l’Autorité Académique.

Les textes de références
circulaire n° 2010-088 du 18-6-2010 Dispositif collectif au sein d’un établissement du second degré
Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
Circulaire 2006-126 du 17 août 2006 (BO du 7 septembre 2006) mise en œuvre et suivi du projet personnalisé de scolarisation.

Procédures d’admission

L’orientation d’un élève en ULIS de Lycée professionnel relève d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS).
La décision d’orientation est prise la CDADPH, instance décisionnaire de la MDPH.
• La demande d’orientation est formulée par les parents de l’élève. Elle fait l’objet de la constitution d’un dossier de demande, incluant, a minima, le document Cerfa de demande et le compte-rendu de l’équipe de suivi de scolarisation ou, si un dossier complet doit être élaboré, les évaluations scolaires, médicales, sociales et psychologiques.
• L’affectation de l’élève dans un lycée relève de la compétence de l’Inspecteur d’Académie. Elle tient compte : des places disponibles, du projet professionnel de l’élève et de son domicile.
• L’inscription de l’élève au lycée est effectuée par ses parents auprès du chef d’établissement à la date mentionnée sur l’avis d’affectation.
Attention, une deuxième procédure d’admission est parfois nécessaire lorsque le projet de formation de l’élève est défini et nécessite son installation dans une formation diplômante dès la rentrée scolaire (classe de CAP, de bac pro…).
L’établissement scolaire d’origine de l’élève procède alors, comme pour tous les élèves orientés au lycée professionnel, à la saisie des vœux dans le logiciel AFFELNET. Un élève en situation de handicap peut bénéficier d’une priorité d’affectation (bonification).

Organisation et fonctionnement
Les modalités d’organisation et de fonctionnement de l’Ulis sont conçues aux fins de mettre en œuvre les Projets Personnalisés de Scolarisation (PPS) des élèves. Ces derniers ont vocation à suivre les cours dispensés dans une classe ordinaire de l’établissement correspondant au niveau de scolarité mentionné dans leur PPS. Toutefois, lorsque les objectifs d’apprentissage envisagés pour eux requièrent des modalités adaptées nécessitant un regroupement et une mise en œuvre par le coordonnateur, celles-ci le seront dans un lieu spécifique, répondant aux exigences de ces apprentissages (matériels pédagogiques adaptés, conditions requises d’hygiène et de sécurité).
Le projet de l’ULIS fait partie intégrante du projet d’établissement.

Une équipe pluridisciplinaire :
Le projet de fonctionnement de l’ULIS. fait partie intégrante du projet d’établissement, il engage l’ensemble des acteurs de ce même établissement.

a) Le rôle de la coordinatrice :
• Analyser les besoins éducatifs des élèves et leurs répercussions sur les apprentissages
• Construire un projet d’enseignement ou d’aide pédagogique
• Mettre en œuvre des pratiques pédagogiques différenciées et adaptées
• Permettre aux élèves de retourner dans le circuit dit « ordinaire » sur des temps d’inclusion.

b) Le rôle de l’AVS collectif
Une AVS est présente sur le dispositif et peut mener des actions diverses dans tous les domaines d’apprentissage. Elle peut intervenir soit en regroupement sur le dispositif soit dans les classes de référence et ce sur
• Encadrement matériel des élèves
• Accompagnement des élèves scolarisés en classe ordinaire
• Étayage, reformulation, assistance méthodologique
• Aide à la verbalisation, la communication
• Aide à l’utilisation des TICE (logiciels, traitement de texte, internet…)
• Accompagnement dans les disciplines enseignées dans la classe de référence pour la prise de notes, la dictée à l’adulte pour les évaluations ou certains exercices, la reformulation des apports didactiques, lectures ou relectures des consignes de classe
• Participer à la vie collective du dispositif
• Participer éventuellement aux sorties.
• Favoriser la communication entre le dispositif et les enseignants

c) Le rôle de l’équipe enseignante :
En collaboration avec l’enseignant coordonnateur, elle met en place les modalités d’accueil et de scolarisation.
Les enseignants sont invités à participer aux ESS des élèves de l’ULIS. Ils sont aussi invités à des réunions de régulation afin de faire un bilan sur le fonctionnement du dispositif et sur l’évolution des élèves.

d) Le rôle de la vie scolaire :
Les élèves sont reconnus comme étant aptes à assumer les contraintes et les exigences de l’établissement scolaire qui les accueille. Comme chaque élève du lycée, les élèves du dispositif doivent respecter le règlement intérieur du lycée et participer à la vie du lycée.
« Le conseiller principal d’éducation veille à la participation des élèves de l’ULIS. aux activités éducatives, culturelles et sportives et à la bonne organisation des temps de vie collective (restauration, permanence, récréation). » Circ. n° 2010-088 du 18 juin 2010.
« »
Découvrir les sigles


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Léonard de Vinci (académie de Versailles)
Directeur de publication : Chef d'Etablissement